Deux affixes.png
 

Nos tarifs

Nos chiots sont vendus UNIQUEMENT pour compagnie / sports canins ( prix remisé si stérilisation)​.


NOUS NE VENDONS PAS POUR REPRODUCTION, SAUF PETITS ÉLEVEURS APRÈS ENTRETIEN DONC SI VOUS NE VOULEZ PAS STERILISER VOTRE CHIOT, NOUS NE SOMMES PAS L'ELEVAGE QU'IL VOUS FAUT .

NOUS AFFICHONS UN PRIX REPRODUCTEUR ET FAISONS UNE REMISE SI VOUS DECIDEZ DE STÉRILISER  VOTRE CHIOT, CE QUI CORRESPOND AU PRIX POUR  COMPAGNIE. ​​

Coût à l'achat du chiot entier : prix pour compagnie  + 3000 € : différence restituée sur certificat médical de stérilisation : chèque non encaissé .

Nous préconisons la stérilisation et choisissons les familles qui s'engagent à stériliser leur chiot.

Nous demandons 500 € d'indemnité d'immobilisation ( non remboursable avant 12 mois pour non proposition de chiot) à valoir sur les 3 prochaines portées et à déduire du chiot à réserver, afin d'être engagé sur la liste d'attente pour les prochaines portées, donc il est impératif de bien vous renseigner sur la race, l'achat d'un chien n'est pas anodin, et doit être réfléchi .

Si aucun chiot ne vous a été proposé sous 12 mois, nous vous remboursons, mais vous vous engagez à attendre ce laps de temps maximum.

Nous prenons 50% d'arrhes à la réservation du chiot à ses 4 semaines puis un deuxième versement une semaine avant son départ, et un troisième versement si vous renoncez à la stérilisation 6 à 10 mois maximum après son départ.


Le dernier versement par chèque sera annulé et détruit si vous souhaitez stériliser votre chiot avant ses 6 mois pour un mâle et 10 mois pour une femelle (soit avant ou après ses premières chaleurs), afin de bénéficier de la remise, il faudra présenter un certificat vétérinaire de stérilisation, en aucun cas nous vous l'imposerons mais le prix sera alors totalement encaissé.

​​

Nous connaissons la qualité de nos chiots, dont les parents sont indemnes des maladies répertoriées dans la race (+/+), ainsi que de la sensibilité médicamenteuse.

Ils ont tous été examiné par un vétérinaire ophtalmologue afin d'écarter les tares oculaires ( MHOC), et sont tous indemnes.

Nos deux mâles ont un excellent pédigrée et complet (7 étoiles sur chien de France ), le maximum.

Le prix peut varier à l’appréciation de l’éleveur selon la qualité du chiot, sa taille, ses taches, la couleur de ses yeux, le prix sera annoncé à la proposition du chiot qui est un être unique, ainsi que ses conditions de stérilisation, les prix ne sont pas négociables.

​​

Nous préconisons la stérilisation et choisissons les familles qui s'engagent à stériliser leur chiot.

​Si nous constations un doute, et que vous n'êtes pas en adéquation avec notre politique d’élevage, nous nous réservons le droit de vous refuser le chiot en option et vous rembourser l’indemnité d’attente pour être sur la liste .

Les chiots porterons un des deux affixes selon leurs mères


Paiement par virement bancaire, Paypal ou espèces.

 
IMG-6552.jpg

Les tests génétiques

Nos chiots sont issus de chiens testés pour :

- la Dysplasie de la Hanche et des coudes. 

- Les MHOC (maladies héréditaires occulaires des carnivores)


Ainsi que pour les maladies génétiques pour lesquelles ils sont tous indemnes (+/+) : Homozygote normal

L’animal possède deux copies normales du gène. L’animal ne développera pas la maladie. L’animal ne transmettra pas la mutation à sa descendance.

- AOC/CEA Anomalie de l'Oeil du Colley  

- APR-prcd Atrophie de la Rétine  

- HSF4-A Cataracte Héréditaire   

- MDR1 Sensibilité Médicamenteuse 

- DM Myélopathie Dégénérative 

- HUU Hyperuricosurie 

- CMR1 Rétinopathie Multifocale

 
3BC64005-FD9B-45F6-8908-BC555C5362DC.png

Le prix d'un chiot d'élevage est-il justifié?

L’achat d’un chiot LOF, dont le prix peut aller jusqu'à 5000 € selon la race, représente évidemment une dépense considérable pour la plupart des propriétaires. C’est même parfois l’objet d’idées reçues, les éleveurs étant souvent accusés de faire une très grande marge sur le prix de vente de leurs chiots. 

Les éleveurs ont souvent des réflexions desagréables…. " c’est cher !!! "J’en trouve un pour moitié prix sur les petites annonces !!!" Ou encore… "si je ne prends pas le LOF vous me faites 50% de réduction sur le prix ?" …. J’en passe et des meilleures….

Pourtant, faire naître des chiots LOF en bonne santé représente un « coût de production » conséquent que nous vous détaillons : 

  • Pour avoir des chiots, il faut des parents ! Ceux-ci ne peuvent reproduire qu’à partir de l’âge de 18 mois à 2 ans , période durant laquelle l’éleveur devra les nourrir, les soigner et les entretenir sans pouvoir amortir ces frais. A l’âge adulte, le reproducteur peut parfois se révéler stérile ou non conforme au standard de la race (c’est-à-dire qu’il présente des caractéristiques morphologiques non souhaitées). L’éleveur ne pourra alors pas le faire reproduire. Il faudra tout recommencer depuis le début avec un autre reproducteur !

  • L’éleveur peut choisir d’acquérir une chienne adulte prête à reproduire auprès d’un autre élevage LOF, cela lui coûtera en général plus de 3000€. Si l’éleveur souhaite faire appel à un mâle extérieur de l’élevage (notamment pour apporter un brassage génétique bénéfique), il lui faudra payer la saillie (dans les 1000 euros) sans compter les frais de déplacement, tout cela sans garantie d’une gestation par la suite, car c’est la Nature qui décide ! 

  • Pour inscrire ses chiots au LOF, les deux parents doivent être obligatoirement confirmés : cela veut dire que vous devez faire examiner votre chien par un juge spécialisé lors d’une exposition canine. L’éleveur doit ensuite réaliser l’identification ADN et les dépistages des maladies héréditaires pour chaque reproducteur, ainsi que les radios des hanches et des coudes (dans les 1000 € par chien ). Si un résultat est mauvais, le chien sera écarté de la reproduction, on l’on repart de zéro.

  • Pour valoriser ses chiens, l’éleveur doit participer chaque année à quelques expositions canines. Elles ont lieu partout en France, et impliquent des déplacements avec des frais de carburant et d’hôtel (et d’usure du véhicule !). De plus, l’inscription au concours coûte environ 50€ par chien (à multiplier par le nombre de chiens présentés)… sans garantie d’obtenir un prix si la concurrence est rude !

  • La gestation de la chienne est une source de frais importants. Au départ, il ne faut pas manquer ses chaleurs pour la faire saillir au bon moment, le vétérinaire doit pour cela analyser régulièrement son taux hormonal ( 40 € à plusieurs reprises ). Ajoutons à cela les frais de suivi : échographies 40 €, radio 50 €), une alimentation spécifique enrichie, l'achat ou l’entretien du matériel nécessaire à la mise bas, une lampe pour chauffer le nid, des copeaux etc. 

  • A la naissance, il faut être présent de jour comme de nuit pendant des heures aux côtés de la chienne. S’il y a des complications, il peut y avoir des frais vétérinaires importants (ex : césarienne: 400 €). Si l’allaitement des chiots est difficile, il faut les biberonner avec du lait maternisé. Au moment du sevrage, il faut fournir aux chiots une alimentation riche et de qualité. Sans compter ensuite l’identification (la pose d’une puce), vaccination et vermifugation : environ 100€ par chiot. Il faut également assurer l’intendance avec tout le matériel nécessaire à l’évacuation des déjections (litières, sacs etc), le renouvellement et le lavage des couchages/alèses et jouets d’éveil, etc…

  • Ajoutons à tout cela les frais d’entretien : électricité (lampes chauffantes, machine à laver), l’eau et les produits d’entretien pour nettoyer la nurserie plusieurs fois par jour, les différents produits vétérinaires et compléments alimentaires (sérum physiologique, etc)…

  • Il y a également des frais administratifs : pour garantir l’origine des chiots et les inscrire au LOF, l’éleveur doit déclarer la saillie (7 à 12€), puis pré-inscrire les chiots et commander leur certificat de naissance (52€ par chiot). L’éleveur devra bien évidemment payer ses cotisations sociales à la MSA ( 14 % de ses revenus ) et ses charges à l’URSSAF, ainsi que ses impôts  ! 

  • Dans ce prix, il faut également prendre en compte le fait que le nombre de chiots d’une portée varie considérablement selon la race .

  • Enfin, il est essentiel de prendre en compte tout le temps que l’éleveur passe auprès de ses chiens (7 jours sur 7, et il n’y a pas beaucoup de vacances !) et consacre à répondre aux clients, avant et après la vente (répondre au téléphone, recevoir les clients, les conseiller vous recevoir, gérer la paperasse, vous conseiller, etc ...).


J’ai oublié de compter dans tout ce travail le temps que l’éleveur passe au travail, et oui les chiennes ne mettent pas bas au heures de bureau…. quasiment jamais de vacances, comment partir avec 6 ou 8 chiens ou plus ? Ce qui met souvent le tarif horaire de l’éleveur a moins de 7 euros….


Vous accepteriez vous de travailler 7j/7 sans vacances pour moins de 7 euros de l’heure ?

Pour vivre de sa passion, un éleveur doit faire naître un certain nombre de portées par an et optimiser les dépenses sans rogner sur le bien-être de ses chiens.

 
IMG_9240_edited.jpg

Fille de Taïga et Oslo